Accrochage en mai 2016 lors des portes ouvertes des ateliers d'artiste Le Wonder, à Saint-Ouen.

C’est dans une “presque” narration que j’ai voulu réunir ces photographies en 3 livres.
Comme une tentation de recomposition de souvenir, qui à travers mes photographies, ne sont pas les miens.
Immeubles antipathiques où rien ne passe, rien n’est attrayant, juste rien, en fait.
Et ces bribes d’histoires tourmentées, extraites d’une mémoire anonyme.

Ce sont (peut être) les souvenirs du monde.

 

En fait, nous sommes les passants furtifs de l’époque que nous traversons, des figurants attestés.
Ces formes de présences visuelles, dans mes images, persistent, insistent ou se dissolvent, elles sont la métaphore de ces anonymes innombrables qui constituent la trace même de l'humanité.

 

 

 

It's in "almost" narratives stories that I wanted to bring these photographs in 3 books.
As a souvenir redial temptation that through my photographs,  are not mine.
Unsympathetic buildings where nothing happens, nothing is attractive, just nothing, actually.
And these snatches of tormented stories, taken from an anonymous memory.
These are (maybe) the memories of the world.

In fact, we are the furtive passersby of the time we are going through, the attested watcher.
These forms of visual presences in my pictures, persist, insist or dissolve themselves, they are a metaphor for the countless anonymous which are the trace of humanity.

Show More
Show More
Show More